La Peep à nouveau mobilisée contre la baisse des moyens d'enseignement (DHG)

La DHG - Dotation horaire Globale - prévue pour la rentrée scolaire 2021-2022 a été présentée en Conseil d'Administration le 5/02. Pour rappel la DHG représente l'enveloppe d'heures attribuée à chaque collège et lycée par la direction académique, afin d'assurer l'ensemble des enseignements (obligatoires et facultatifs) sur la semaine. C'est ce montant de DHG qui détermine notamment les possibilités pour nos enfants d’avoir certains cours en demi-groupes, de limiter les effectifs en cours de langue, de proposer la bilangue allemand en 6ème, de proposer différentes langues vivantes à partir de la 5ème ainsi que les options Latin et Grec ,…

 

La DHG de Jean-Baptiste Say est une nouvelle fois en baisse cette année, pour la 3ème année consécutive. Au collège, la baisse prévue cette année limiterait encore les possibilités de travail en petits groupes, très utiles dans des classes à plus de 30 élèves. Concrètement cela se traduirait par la suppression d’1/2h en demi-groupe en Math et Français en 6ème et en 4ème. Au lieu d’avoir 1h en demi-groupe chaque semaine, permettant un suivi plus personnalisé des élèves dans ces 2 matières fondamentales, cette heure en demi-groupe n’aurait lieu que tous les 15 jours.

 

LA PEEP JBSAY a en conséquence voté CONTRE la DHG en Conseil d'Administration au collège comme au lycée et apporté son soutien aux enseignants dans leurs futures actions en vue d'obtenir un complément de DHG (approbation de la motion des enseignants lors du CA du 5 février, message de soutien lors du CA du 9 février). 

 

Suite à ce rejet de la DHG en CA, la PEEP JBSAY se mobilise comme elle le fait depuis 3 ans pour obtenir auprès du Rectorat des moyens complémentaires.

 

Il y a 2 ans, nos différentes actions PEEP (RV avec le rectorat, courriers massifs de parents au rectorat, dépôt symbolique d'une gerbe devant JBSAY en signe de deuil des conditions d'enseignement à JBSAY)  ont contribué à l'obtention de 12h de DHG complémentaire. 

 

Au printemps dernier, nos différentes actions PEEP (courriers au Rectorat et rendez-vous en tant qu'association PEEP au rectorat, avec la Directrice Académique DASEN, en présence de Madame le Proviseur) ont permis d'obtenir 6h de dotation complémentaire afin de permettre le libre choix des options Mathématiques complémentaires et Mathématiques Expertes en Terminale à tous les élèves qui le souhaitaient (création de 2 groupes d'Options Math supplémentaires)

 

Cette année nous sommes à nouveau pleinement mobilisés même si nous savons que les marges de manœuvre académiques sont réduites. Mais ce n'est pas à nos enfants de subir les conséquences de la diminution des moyens de l'académie de Paris et d'une réforme du baccalauréat qui ne donne pas les moyens associés. Les moyens accordés au collège et au lycée doivent permettre des conditions d'apprentissages acceptables (limiter les effectifs et encore davantage en langues), le libre choix des spécialités au lycée, les dédoublements dans les travaux pratiques des disciplines scientifiques, les préparations aux oraux du bac de français et au grand oral.

Ils doivent également permettre d'assurer suffisamment de dédoublements de cours au collège comme au lycée afin de permettre un accompagnement plus personnalisé, d'autant plus important que les classes sont extrêmement chargées et les élèves fragilisés par la pandémie et ses impacts sur leur scolarité.  

Nos demandes au rectorat sont précises et justifiées. 

 

 

Nous - PEEP JBSAY - avons rendez-vous au rectorat le mercredi 3 mars à 17h pour vous représenter et défendre les intérêts de vos enfants. Ce rendez-vous conjoint des enseignants avec les fédérations de parents d'élèves vise à montrer au rectorat l'unité de la communauté éducative de Jean-Baptiste SAY sur ce sujet majeur pour les conditions d'apprentissage de nos enfants. 

Forte de 80% des voix aux élections de parents d'élèves et de 10 élus sur les 12 représentants de parents élus aux Conseils d’Administration notre voix PEEP JBSAY est importante au niveau de la direction et du rectorat.